Le festival est soutenu par 

 


Le festival, deuxième édition !
Les Concerts au coucher de soleil sont la rencontre entre un lieu exceptionnel, le vieux village d’Oppède, classé site patrimonial remarquable, et de très grands artistes musiciens.
Au sommet du petit Luberon et dominant toute la vallée, la Collégiale Notre-Dame Dalidon accueillera en son sein et sur son parvis une série de trois concerts avec au programme les plus grandes pages du répertoire lyrique, sacré et profane.
Les concerts débuteront à 19 h 30 précises pour se terminer à 21 h à la tombée de la nuit.
Imaginons d’écouter les plus beaux airs d’opéras au cours de la lente disparition du soleil à l’horizon et d’entendre des perles de notes sous l’archet et la voix d’exceptionnels artistes.

L'histoire du festival
L’histoire des Concerts au coucher de soleil est intimement liée au fondateur des Semaines Musicales du Lubéron, Cyril Diederich, au cours des années 1980.

Un enfant du pays
Originaire d’Aix en Provence, Cyril Diederich découvre sa vocation de musicien, et plus tard de chef d’orchestre, dès son enfance, en raison de son milieu familial musical (père chef d’orchestre et compositeur, mère pianiste amateur) et la fréquentation du Festival d’Aix-en-Provence. 
Après ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et deux prix internationaux de direction d’orchestre en Pologne et en Italie, créa son orchestre de chambre.

Création des Semaines musicales du Luberon
Le désir de Cyril Diederich de retrouver les terres provençales de sa jeunesse l’amène tout naturellement à ce lieu d’exception qu’est Oppède où il créé Les Semaines Musicales du Luberon avec deux très grands violonistes, Ivry Gitlis puis par la suite Christian Ferras.
Quatorze ans de passion intense et de musique laissèrent une très forte impression au sein de ce village et de ses habitants.
A regret Cyril Diederich dut interrompre la vie de ce festival, en raison de ses activités professionnelles et de sa nomination à la tête de l’Orchestre National et de l’Opéra de Montpellier.
Cependant, un mélomane assidu, Patrick Canac, releva le défi et poursuivit la tradition des concerts de musique de chambre en créant Les Musicales du Luberon. 
Il y a quelques années Les Musicales invitèrent Cyril Diederich à revenir diriger. Ce fut une très belle collaboration.
À ces occasions, il dirigea d’excellents orchestres comme celui de l’Opéra d’Avignon, avec lequel il eut de nombreuses activités lyriques et symphoniques, et, plus récemment celui de l’Opéra de Marseille dont il fut le directeur musical désigné.

 

Un lieu magique
Tout naturellement, ces invitations ranimèrent sa passion pour Oppède. Il découvre alors la beauté de la Collégiale Notre-Dame Dalidon et la qualité de sa restauration
Cyril Diederich eut alors tout naturellement l’idée de faire vivre ce lieu unique et magique en proposant à la municipalité, qui l’a immédiatement soutenu, d’y présenter des concerts de musique de chambre.
Son souhait le plus cher est d’offrir à un très large public, toutes générations confondues, des rencontres musicales originales et d’intense émotion.
Le maestro et ses amis chanteurs et musiciens nous enchanteront lors de ces sérénades au crépuscule.